La Poste se forme pour la surveillance de l’examen du Code de la route

Ne soyez pas surpris si un guichetier est en train de surveiller votre examen puisque désormais il a les compétences nécessaires. Pour tenter de faire face à cette pénurie de surveillants tout en favorisant le passage du Code de la route, La Poste a décidé de diversifier ses prestations.

La Poste ajoute une nouvelle corde à son arc avec cet examen

Cette entreprise qui était auparavant essentielle ne l’est plus autant puisque le courrier a été frappé de plein fouet par une chute impressionnante. Par conséquent, La Poste tente de trouver de nouvelles activités en suivant quelques formations. C’est de cette manière que les postiers ont eu l’occasion de surveiller l’examen du Code de la route.

Cette entreprise n’effectue pas la correction du Code de la route

Cela n’entraîne aucun changement pour les candidats, car ils se retrouvent dans les mêmes conditions que celles identifiées pour un service spécial. Les participants répondent ainsi aux 40 questions qu’ils ont eu l’occasion de préparer en amont, mais ils se retrouvent dans une plateforme de courrier de cette entreprise. Cette actualité est donc réjouissante puisqu’elle a la possibilité d’abaisser le temps de passage entre deux examens si toutefois vous êtes confronté à un échec. Il est impératif de noter que ce ne sera pas le postier qui aura la lourde tâche de corriger l’examen.

Après une transmission au ministère, il faut attendre près de 48 heures pour les résultats

Cet employé est seulement au rendez-vous pour une surveillance minutieuse. Après 30 minutes, il est donc invité à ramasser toutes les tablettes afin de transmettre les résultats au ministère de l’Intérieur. Cette communication est totalement sécurisée puisqu’elle s’effectue via une liaison WiFi spécifique. Les candidats patientent ensuite 48 heures pour savoir s’ils ont échoué ou obtenu leur Code de la route. Un concept à la fois pertinent et très pratique, les plateformes sont souvent proches des habitations.